Use your widget sidebars in the admin Design tab to change this little blurb here. Add the text widget to the Blurb Sidebar!

AREVA AVANCE LE DEPART DU TRAIN, NOUS AVANCONS LE DEBUT DU CAMP.

Posted: novembre 20th, 2011 | Author: | Filed under: Sur les rails, Textes en français | No Comments »

 TOUS AU CAMP DE VALOGNES DES LE 21 NOVEMBRE !

 

RASSEMBLEMENT POUR LE DEPART DU TRAIN

MERCREDI 23 NOVEMBRE A 10 HEURES DU MATIN

Pour la première fois depuis des années, un rassemblement massif en vue de bloquer concrètement l’industrie nucléaire prend forme. Fort de nombreux soutiens partout en France et en Europe, alors que des dizaines de médias nationaux comme internationaux couvriront le rassemblement, ce qui s’annonce comme le départ d’une mobilisation d’ampleur contre le nucléaire effraie. Areva, appuyé par l’Etat, a fait du forcing cette semaine pour charger son train radioactif avant l’heure. Appeuré par la résistance qui s’annonce, Areva est prêt à stocker sa radioactivité des heures durant tout le long de la France pour ne pas arriver en Allemagne trop tôt.
Qu’ils ne s’inquiètent pas. Nous serons présent en masse mercredi 23 à 10h pour bloquer le train. Pour la première de nos initiatives nous avons déjà un impact sur le convoi.

Les nucléocrates prennent peur: gardons l’offensive, brisons leur arrogance.

Pour celles et ceux qui croyaient encore que des partis politiques pouvaient se défaire de l’obsession délirante et mortifère de sauver l’industrie nucléaire, l’actualité de ces derniers jours aura au moins lever les dernières illusions. Pour toutes celles et ceux qui ne peuvent pas supporter un jour de plus de vivre sous le joug d’une société nucléarisée, cela ne fera que renforcer la détermination à s’en prendre directement aux intérêts de l’industrie nucléaire. L’initiative du collectif Valognes Stop Castor d’appeler à bloquer le train de déchets radioactifs en partance pour l’Allemagne le jeudi 24 novembre ne s’en trouve que renforcée dans sa pertinence. Areva l’a bien compris, précipitant cette semaine le convoyage des containers de déchets vers la gare de Valognes pour se donner les moyens d’un départ anticipé, espérant éviter un rapport direct avec une opposition déterminée à en finir avec le nucléaire.
Rappelons que si un départ anticipé devait avoir lieu, il serait non seulement inédit mais se déroulerait également au mépris de toutes règles de sécurité, déjà insignifiantes.
En effet, ce convoi ne pouvant arriver en Allemagne avant le vendredi 25 novembre, cela impliquerait pour Areva de faire errer ce convoi mortifère sur le réseau ferré français pendant plusieurs jours.

Le collectif Valognes Stop CASTOR


Comments are closed.